Catégories
Seine Saint-Denis
In Seine-Saint-Denis Littérature jeunesse Montreuil

Un Salon solidaire avec les migrants

Le 34e Salon du livre et de la presse jeunesse IN Seine-Saint-Denis a pour thème « Nos futurs ». Au programme : des rencontres avec les auteurs et des ateliers pour aborder à hauteur d’enfant des questions de société comme les migrations, l’environnement, les discriminations, le genre, l’intelligence artificielle, les neurosciences. Du 28 novembre au 3 décembre, à Montreuil.

Le Salon du livre et de la presse jeunesse a choisi de soutenir à la fois un livre « Eux, c’est nous » et une cause lors de sa prochaine édition comme l’explique sa directrice Sylvie Vassallo : « C’est une très belle initiative des éditeurs jeunesse, 40 au total qui ont décidé de réagir, il y a deux ans, en réalisant ce petit opus en direction des enfants pour expliquer comment notre humanité ne peut se construire que dans l’accueil, le partage et une vision commune du monde ». Une solidarité avec les migrants que le Salon souhaitait à nouveau mettre en lumière.

Pour Thomas Dartige, directeur éditorial à Gallimard Jeunesse, ce livre est à la fois : « Un message de solidarité et d’hospitalité aux hommes, femmes et enfants qui quittent leur maison, leur pays, pour fuir la guerre, la misère, l’oppression. Et un don concret à une association active auprès des réfugiés ou demandeurs d’asile, en soutenant une action sur le terrain ». Christophe Deltombe le nouveau président de la Cimade est enthousiaste : « Eux, c’est nous » est un magnifique petit ouvrage. 30 pages merveilleuses que j’ai lues avec bonheur. 30 pages pédagogiques très bien faites avec ce style si particulier de Daniel Pennac qui est aussi extrêmement plaisant à lire. 30 pages qui sont totalement inscrites dans le combat qu’on mène à la Cimade. »

JPEG - 10.6 ko

Un livre vendu, en effet, au profit de la Cimade. Cette association a accompagné et accueilli 100 000 exilés, l’an dernier (FLE -français langue étrangère-, permanences juridiques, centre des demandeurs d’asile, à Massy). « Nous menons un certain nombre d’actions et d’opérations vers le grand public pour essayer de faire comprendre notre combat, explique Christophe Deltombe. Mais c’est un combat qui n’est pas simple. L’Europe traverse un vent très mauvais. Le populisme monte. L’immigration constitue la cible. C’est terrible. Les populations sont majoritairement hostiles à l’immigration et pourquoi le sont-elles ? Elles le sont par peur, par inquiétudes, par méconnaissances, par leur ignorance (...) Et c’est à ça, que ce petit livre doit servir. Essayer de les faire basculer vers un peu d’ouverture, vers une connaissance, vers une acceptation de l’autre, vers la rencontre tout simplement. Un ouvrage qui s’adresse aux personnes convaincues mais aussi à celles qui ne le sont pas, des personnes qui sont un peu timides, effrayées, sur la réserve et même des personnes qui sont éventuellement hostiles. »

Ce best-seller de la littérature jeunesse vendu à 100 000 exemplaires sera présent au Salon, enrichi désormais de fiches pédagogiques, à destination des enseignants de primaires, collèges et lycées professionnels. Une nouvelle édition lue par l’actrice Sandrine Bonnaire et disponible en librairie depuis le 8 novembre qui en fait « une lecture très sobre mais forte. Elle apporte beaucoup de sensibilité au texte de Pennac », conclut Thomas Dartige.
Cette année, le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis a choisi de valoriser les auteurs qui portent un regard sur l’accueil fait aux réfugiés, en offrant aux jeunes lecteurs des témoignages sensibles et des points de vue tranchés.

Isabelle Lopez

JPEG - 40.1 ko

SAMEDI 1er DÉCEMBRE
10h30-11h30 – Dans le cadre de Migrant’scène, festival de la Cimade du 17 novembre au 9 décembre 2018.
Eux c’est nous (scène littéraire + exposition, niveau -1)
Eux c’est nous : écrit par Daniel Pennac, illustré par Serge Bloch, accompagné de courts textes de Jessie Magana et Carole Saturno, et lu par Sandrine Bonnaire. Collectif d’éditeurs Ensemble avec les Réfugiés, édition augmentée. Lecture du texte de Daniel Pennac, suivie d’échanges avec dessin en direct. Avec Carole Saturno, autrice, Serge Bloch, auteur, et Geneviève Jacques, ancienne présidente de la Cimade. Modération : Thomas Dartige, éditeur,
Gallimard Jeunesse.

LUNDI 3 DÉCEMBRE
11h-11h45 – Eux, c’est nous
 : comment parler des personnes exilées aux enfants et aux ados ? (scène décodage) Présentation des fiches pédagogiques à destination des enseignants de primaires, de collèges et de lycées professionnels accompagnant la nouvelle édition de Eux, c’est nous. Ou, comment aborder les migrations avec les jeunes ? Avec Jessie Magana, autrice, et Sandrine Mini, éditrice.

Des livres de qualité à mettre sous le sapin
Le Salon du livre et de la presse en Seine-Saint-Denis, c’est aussi les Pépites. Un choix de livres intelligents, beaux, singuliers, inoubliables. Cette année, la sélection s’est portée sur dix-huit titres. Un jury d’enfants âgés de 8 à 12 ans départagera les meilleurs (meilleure bande dessinée, le meilleur livre illustré et le meilleur roman), tandis qu’un jury de journalistes et de professionnels choisira la Pépite d’Or parmi la sélection finale.

Bandes dessinées  
• Claude et Morino, d’Adrien Albert (L’École des loisirs)
• Crevette, d’Elodie Shanta (La Pastèque)
• L’été fantôme, d’Elizabeth Holleville (Glénat)
• Un gentil orc sauvage, de Théo Grosjean (Delcourt)
• Junk food book, de Noémie Weber (Gallimard Bandes Dessinées)
• Le super week-end de l’espace, de Gaëlle Alméras (Maison Georges)
Livres illustrés 
• A travers, de Tom Haugomat (T. Magnier)
• Duel au soleil, de Manuel Marsol (L’Agrume)
• Jouer dehors, de Laurent Moreau (Hélium)
• Panthera Tigris, de Sylvain Alzial, illustré par Hélène Rajcak (Le Rouergue)
• Le tracas de Blaise, de Raphaël Frier, illustré par Julien Martinière (L’atelier du poisson soluble)
• Nous étions dix, de Nine Antico (Albin Michel)
Romans 
• Les amours d’un fantôme en temps de guerre, de Nicolas de Crécy (Albin Michel Jeunesse)
• L’enfant de poussière, de Patrick D. Dewdney, illustré par Fanny Etienne-Artur (Au Diable vauvert)
• La peau de mon tambour, de Marie Sellier (T. Magnier)
• Happa no ko. Le peuple des feuilles, de Karin Serres (Le Rouergue)
• Shorba, l’appel de la révolte, de Gaspard Flamant (Sarbacane)
• Ueno Park, d’Antoine Dole (Actes Sud Junior)
Les lauréats seront révélés le 28 novembre 2018, jour de l’inauguration du Salon.

à lire aussi
Cinéma La Courneuve Bondy

Mohamed Hamidi, pour le meilleur et pour le rire

Il se décrit volontiers comme un enfant de la Seine-Saint-Denis. C’est à Bondy que le réalisateur Mohamed Hamidi a grandi, étudié l’économie mais aussi l’art de la vanne, qu’on retrouve dans ses comédies sociales. La dernière en date, « Jusqu’ici tout va bien », entièrement tournée à La Courneuve et au Fort d’Aubervilliers, sort fin février.

Saint-Denis Théâtre

La Troupe éphémère, pour le plaisir du jeu

Fondée en 2014 par le directeur du Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis Jean Bellorini, cette troupe de jeunes comédiens amateurs monte chaque année un spectacle dans des conditions professionnelles. Une aventure, soutenue par le IN Seine-Saint-Denis, qui participe à la construction de jeunes gens émerveillés par leur rencontre avec les grands textes du répertoire. Vidéo.

Services, aides
& démarches

24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d'accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 a été adopté en séance du Conseil départemental le 22 juin 2016. Ce plan se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.